Panier
Icone Fermer la variante

Ce que vous ne savez pas sur le lait d'amande industriel...

Icone Petite flèche droite
Ce que vous ne savez pas sur le lait d'amande industriel...

On vous pardonne de ne pas passer votre temps à lire en détail les étiquettes de chaque produit que vous achetez, vous n’avez pas une secrétaire à temps plein pour vous aider à mieux manger. Nous en revanche, c’est notre métier de vous aider à mieux consommer et on va vous éclaircir sur une fausse bonne solution: celle du lait d’amande industriel.

On commence par se rendre dans un magasin bio pour vous présenter un panel des étiquettes des différentes marques : 


Additifs lait d'amandes industriel

 

L’info qui saute aux yeux, c’est le pourcentage d’amandes présent : 3% en moyenne , soit 97% d’eau ! On peut donc dire que vous payez environ 2,50€ pour 1L d’eau !

Les autres surprises sont les ajouts d’additifs en tout genre : sucre, sel, Lithothamnium calcareum (calcium), amidon de manioc, épaississant, caroube, maltodextrine de maïs, stabilisants (gomme guar, gellane ou xanthane), phosphate tricalcique, émulsifiant ( lécithines de tournesol), vitamines (B2, B12, E, D2), arômes “naturels” d’amande (pas si naturels que ca, les arômes viennent de bactéries aromatiques élevées en laboratoire.)

Chez Akareva, notre lait d'amande possède 15% d’amandes soit 5 fois plus qu’un lait industriel ! (notre calcul: matière première utilisée moins la matière sèche restante après pressage : Okara) ce calcul très honnête est clairement à notre désavantage, on pourrait juste prendre le poids de la matière pressé et donc marquer 30% sur notre étiquette ! 

Il n’y a aujourd’hui en 2020, aucune loi qui encadre le calcul du pourcentage de matière à mettre sur l’étiquette , on a même questionné la répression des fraudes mais ils ne sont pas au courant. On adorerait connaître un jour le calcul malicieux utilisé par les industriels ! 

Ingrédients lait d'amande industriel

Il faut boire 5 verres de lait d'amande industriel pour avoir l'équivalent en amandes d'un verre Akareva.

Ce qui n’est pas souvent marqué sur l’étiquette

UHT : Autrement dit Ultra High Temperature , c’est le traitement que subissent tous les laits végétaux industriels bio ou non bio. L’idée c’est de passer le lait plusieurs minutes à très haute température : 150°C afin de garantir une conservation de 2 ans dans vos placards ! Ce traitement de conservation est très extrême et détruit tout : vitamines, nutriments, il enlève aussi la majorité du goût donc on doit rajouter  des additifs ou arômes pour que la boisson soit buvable.

De notre coté, notre lait est uniquement pressé à froid le jour même pour conserver tous les bienfaits, vitamines et nutriments, il n’y a aucun traitement de conservation appliqué ou additif ajouté. 

Le type d’amande : 

La majorité des laits d’amandes industriels sont faits avec des amandes décortiquées (avec la peau) aussi appelées amandes entières. Elles sont plus amères donc moins chères, notre lait d’amande premium est fait avec des amandes émondées (blanches), la peau a été enlevée ce qui apporte plus de douceur, ces amandes émondées sont environ 30% plus chères comparées aux amandes décortiquées.

Lait d'amande fait maison

Le volume d'amandes contenu dans une bouteille industrielle comparé à une bouteille Akareva.

Mystère sur les origines des amandes : 

Les marques industrielles sont peu bavardes sur la provenance d’origine de leurs amandes.

Dans le meilleur des cas c’est indiqué sur l’étiquette : “Italie” ou “Bassin méditerrannéen”. Si ce n'est pas indiqué alors il y a de fortes chances qu'elles viennent de l'autre bout de la planète : la Californie. L’amandier est un arbre historiquement cultivé dans le sud de l’Europe avec un besoin en eau très faible. Pourtant, 80 % des amandes consommées aujourd'hui dans le monde sont produites en Californie selon un modèle intensif qui nécessite jusqu’à 4 fois plus d’eau qu’une culture traditionnelle.

Pour ceux qui achètent du lait d’amande non bio, sachez que les amandes non biologiques sont un des fruits à coque les plus traités, cela à pour conséquence des chutes dramatiques de populations d’abeilles, en particulier en Californie.

La provenance des amandes Akareva : 

Il n’y a pratiquement pas de production d’Amandes en France ! Notre producteur est en Espagne, ses amandes sont bio, il n’y a pas de surexploitation et ça représente aujourd’hui le meilleur pays d’origine pour les consommateurs Européens au niveau de la qualité et de l’impact environnemental.

Une brique de lait pas vraiment recyclée !

La brique tetrapack est aujourd'hui un vrai problème, cet emballage complexe est classé comme recyclable mais sur les 7 matériaux qui la compose, seul le carton est aujourd’hui réutilisé, il est cependant trop abimé pour refaire une brique donc on en fait du papier toilette par exemple. Les 6 autres matériaux ne sont pas vraiment recyclés par manque de débouchés et se retrouvent donc incinérés. Sachez par ailleurs que beaucoup de centres en France ne sont pas équipés pour recycler le tetrapack, les briques sont donc souvent envoyées dans d'autres pays européens ce qui fait exploser encore plus leur empreinte carbone.

  

Tetrapack mal recyclé

Tetrapack : recyclable ne veut pas dire recyclé !

Quel est donc la meilleure solution pour vous ? 

Si vous êtes déjà client Akareva c’est que vous aviez déjà compris certaines choses avant même de lire cet article.

Si vous n’êtes pas encore client Akareva, alors vous disposez de deux solutions : 1) Posez vous dans votre canapé et passez votre première commande de lait d'amande Akareva. 2) Faire un lait d’amandes maison, il vous en coûtera 4 à 5€ d’ingrédients pour une bouteille de 75cl (sans compter l’équipement à acheter) et au moins 15min de votre temps pour une qualité bien meilleure que celles des laits industriels mais pas forcément aussi savoureux que ceux d'Akareva ! Nous avons mis des mois pour maîtriser l’art de faire des laits végétaux, développer notre technique de pressage à froid afin de conserver aux maximum les saveurs et les bienfaits, c’est notre passion et notre métier. 

Santé et bonne année !